Nos offres et approches

Le style Trajectives

L’ici et maintenant

Ce qui importe c’est la manière dont nous, coach et client, vivons la situation actuellement. Le coach veille à voir ce qui se reproduit durant chaque séance de coaching entre lui et son client pour travailler la situation apportée. Cela fournit des données plus précises que de se fier aux visions partiales et souvent changeantes que le dirigeant a du passé. Notre hypothèse est que le mode de relation dans l’ici et maintenant est un microcosme social de la manière dont le dirigeant entre en relation avec d’autres, tant dans le passé que dans le présent.

La conscience ou « awareness »

Le coach reste vigilant à l’ensemble des aspects de la situation (rationnel, relationnel, personnel et contextuel) et à leurs échos émotionnels chez lui et chez son client.

L’attention au processus

Il ne s’agit pas de se limiter à un constat figé des situations, mais d’intégrer dans son analyse comment ça se dit ou ça se passe, comment ça évolue et se modifie dans un contexte qui bouge.

L’expérimentation

Le coach organise des apprentissages significatifs et gradués, tout en veillant à l’intégrité du client : il ne s’agit pas de mettre le client en danger pour prouver qu’il « peut le faire… ». Il éveille l’envie d’effectuer dans la sécurité des expériences nouvelles, de prendre des risques, de se positionner face à l’autre.

L’implication personnelle et contrôlée

Il s’agit pour le coach de sortir de la neutralité dite « objective » et de s’impliquer en utilisant la richesse de sa personnalité, de son intuition, en faisant état de ce qui prend sens dans le moment présent.

La relation

La relation dialogale est le levier sur lequel s’appuie le coach pour être présent à l’autre dans l’altérité. Il en résulte la co-création (et non l’interprétation) de sens (et non de vérité).

La théorie du changement

Le changement s’obtient par la reconnaissance et l’acceptation, quoique temporaire, de « ce qui est ». Il ne s’obtient pas par des prescriptions.