Ni psy, ni pompier … mais alors, comment faire face

 aux chocs et aux blessures des collaborateurs quand on est DRH ou manager ?

 L’espace DRH-Coachs du 6 juin 2019 a rassemblé plusieurs DRH de grands groupes français et les coachs de Trajectives autour de la thématique de l’accompagnement des personnes sujettes à des traumatismes.

Des événements brusques, voire brutaux, peuvent percuter la vie de collaborateurs tels un licenciement, la disparition d’un métier, un harcèlement, des violences internes ou externes… Ces événements contemporains, ou qui pourraient rappeler le passé, impactent avec intensité la vie professionnelle, voire personnelle et diminuent la capacité à faire face et à mobiliser son énergie.

Les DRHs, les managers, les personnes touchées manquent de repères sur ces phénomènes et se sentent souvent démunis pour avancer et retrouver des appuis solides.

Un atelier en 3 temps

Les trois temps de l’atelier ont permis aux participants de :

  1. S’’informer sur les traumatismes pour les détecter
  2. Identifier les leviers pour aider la personne
  3. Prévenir l’évitement du sujet en explorant les ressources.

La tentation pourrait être grande de gérer des situations traumatisantes comme on gère une crise. Oui, c’est une forme d’effraction dans la vie d’un collaborateur, mais à quand remonte lévènement traumatisant et quelle forme prend-il aujourd’hui? Connaitre la différence entre trauma et traumatisme est à ce titre éclairant.

Si une forme de prévention existe, elle consiste à informer et à s’informer sur les caractéristiques d’un traumatisme et ses conséquences, notamment relationnelles et en terme de performance : baisse de l’estime de soi, aucune projection dans le futur, hypersensibilité, focalisation sur une expérience qui pourrait paraître banale aux autres…

De multiples approches permettent de traiter les traumatismes: il importe que les DRH et les managers informés soient mieux à même d’accueillir, accompagner et orienter pour sortir de l’évitement du sujet en sécurité pour le collaborateur et pour eux-mêmes.

Pour en apprendre plus sur notre formation sur l’accompagnement des traumatismes en coaching, nous vous invitons à vous rendre sur cette page

Verbatim des DRH invités

  • J’ai progressé, c’est important de nommer, de comprendre. La 2 ème partie donne envie d’aller explorer les pistes
  • La population DRH reste des promoteurs de faire savoir
  • S’équiper pour pouvoir repérer. Cela ouvre les champs du possible.
  • Repères simples, clairs, utiles. Cela ouvre à des questions sur comment associer ces informations dans les démarches existantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires