Management de l’intelligence collective : le co-développement MENTOR®

Notre approche de co-developpement MENTOR® a pour objectif de soutenir le développement d’une culture de coopération et d’innovation au sein de votre organisation.

Ses principaux bénéfices sont :

  • Initier de nouvelles façons de travailler ensemble, de coopérer pour débloquer des situations difficiles
  • Expérimenter une modalité simple, ludique et peu consommatrice de temps pour imaginer avec des pairs des solutions pragmatiques et efficaces
  • Favoriser l’émergence de nouvelles pratiques innovantes et de nouveaux comportements réalistes et ajustés aux enjeux de transformation
  • Créer des communautés dans lesquelles chacun vit de la solidarité et du soutien
  • Générer des apprentissages et des modélisations qui peuvent être source d’inspiration pour ses pairs.

Éliane, manager de proximité

Je suis arrivé avec une difficulté très concrète, les échanges et la diversité des regards m’ont permis de découvrir des images et ressentis très différents des miens et éclairants, et de façon plus surprenante de re-questionner ma pratique professionnelle.

Pourquoi choisir MENTOR® ?

Tous les cas sont travaillés en une ½ journée

Un groupe de co-développement est composé de 6 à 8 participants qui se réunit une ½ journée 4 à 6 fois par an sur le lieu de travail. Avec un protocole précis et sur un temps très court (30 à 45 min), chaque participant avance concrètement sur sa situation et repart avec une idée, une ouverture, une solution.

Un espace décalé et créatif

Les participants apportent un éclairage à partir de qui ils sont et non avec des conseils ou des façons de faire, ce qui est très inhabituel. En s’appuyant sur le courant gestaltiste et sur les neurosciences, nous écoutons attentivement la personne dans sa situation : tout ce qui est présent est important, l’implicite et l’explicite, le ton, le débit, les zones de flou. L’animateur encourage chacun à renvoyer des images, étonnements, ressentis, partages d’expériences……

Aucune question n’est posée à la personne qui expose son cas. La puissance et la richesse de cette approche vient de ce qui va émerger de chacun et non d’une analyse linéaire par questionnement et recherche de causalité.

Des résultats concrets pour chacun

Les participants élaborent avec l’aide de leurs pairs des solutions originales et participent également à la résolution des problématiques exposées par leurs pairs. Ainsi, chacun repart avec des solutions pragmatiques et se nourrit des propositions faites aux autres participants.

Des apprentissages partagés

Les participants prennent du recul sur les sujets abordés et identifient les enjeux communs auxquels ils sont confrontés. Ils prennent ensuite un temps pour traduire leurs apprentissages sous forme d’enseignements, principes ou maximes, de nouveaux référents culturels qui pourront être utilisés pour naviguer dans d’autres situations complexes.

Chacun est acteur et libre de ses choix

L’animateur invite chaque participant à se mettre à l’origine de ce qu’il vit et donc à accueillir tant les retours du groupe que d’oser partager ce qu’il pense et ressent à l’écoute des autres. L’accès à de nouvelles prises de conscience est soutenu ainsi que l’identification de nouvelles pistes d’action.

Bienveillance, confrontation, authenticité

Toutes les réactions sont bienvenues si elles parlent de soi et non de l’autre et donc sans jugement. L’approche vient soutenir les participants pour leur permettre de dépasser leurs résistances, les perceptions émotionnelles et les croyances qui entravent « l’intention de… ». Chacun est encouragé à « parler vrai ». La façon de donner des retours est travaillée avec l’animateur pour devenir plus constructive.

Tous les cas sont travaillés en une ½ journée

Un groupe de co-développement est composé de 6 à 8 participants qui se réunit une ½ journée 4 à 6 fois par an sur le lieu de travail. Avec un protocole précis et sur un temps très court (30 à 45 min), chaque participant avance concrètement sur sa situation et repart avec une idée, une ouverture, une solution.

Un espace décalé et créatif

Les participants apportent un éclairage à partir de qui ils sont et non avec des conseils ou des façons de faire, ce qui est très inhabituel. En s’appuyant sur le courant gestaltiste et sur les neurosciences, nous écoutons attentivement la personne dans sa situation : tout ce qui est présent est important, l’implicite et l’explicite, le ton, le débit, les zones de flou. L’animateur encourage chacun à renvoyer des images, étonnements, ressentis, partages d’expériences……

Aucune question n’est posée à la personne qui expose son cas. La puissance et la richesse de cette approche vient de ce qui va émerger de chacun et non d’une analyse linéaire par questionnement et recherche de causalité.

Des résultats concrets pour chacun

Les participants élaborent avec l’aide de leurs pairs des solutions originales et participent également à la résolution des problématiques exposées par leurs pairs. Ainsi, chacun repart avec des solutions pragmatiques et se nourrit des propositions faites aux autres participants.

Des apprentissages partagés

Les participants prennent du recul sur les sujets abordés et identifient les enjeux communs auxquels ils sont confrontés. Ils prennent ensuite un temps pour traduire leurs apprentissages sous forme d’enseignements, principes ou maximes, de nouveaux référents culturels qui pourront être utilisés pour naviguer dans d’autres situations complexes.

Chacun est acteur et libre de ses choix

L’animateur invite chaque participant à se mettre à l’origine de ce qu’il vit et donc à accueillir tant les retours du groupe que d’oser partager ce qu’il pense et ressent à l’écoute des autres. L’accès à de nouvelles prises de conscience est soutenu ainsi que l’identification de nouvelles pistes d’action.

Bienveillance, confrontation, authenticité

Toutes les réactions sont bienvenues si elles parlent de soi et non de l’autre et donc sans jugement. L’approche vient soutenir les participants pour leur permettre de dépasser leurs résistances, les perceptions émotionnelles et les croyances qui entravent « l’intention de… ». Chacun est encouragé à « parler vrai ». La façon de donner des retours est travaillée avec l’animateur pour devenir plus constructive.

Formez vos ressources internes au co-développement MENTOR®